header-pilotes

LES PILOTES

Voiture
Champion coupe de France des circuits GT10.
Vice champion coupe de France des circuits GT scratch
18 Victoires de Classe
2 Victoire scratch absolu
9 Meetings
27 Courses
Voiture2
PILOTE

Rencontre avec le pilote dijonnais Denis Jung
ECRIT PAR DANIEL VANDEN BERGHE LE 30 OCTOBRE 2017 À 13:41
Ce sera le week-end des 4 et 5 novembre prochain, que se dérouleront les différentes courses du plateau de la Coupe de France des Circuits, dernier événement de la saison sur le mythique circuit de Dijon-Prenois.

photo denis jung

J’ai rencontré à cette occasion, lors de la course d’endurance de la Lamera Cup, qui s’est déroulée ce week-end sur le circuit de Dijon-Prenois, le pilote dijonnais Denis Jung, qui participera aux deux dernières courses de ce dimanche.
Engagé dans le plateau du groupe A avec sa Renault Clio Cup, et actuellement classé quatrième de la ligue Bourgogne Franche Comté, et vingtième au général de la Coupe de France, Denis portera une double casquette ce week-end.
La première est celle de pilote lors de la manche ultime de la saison, mais aura également celle la responsabilité de l’organisation et de la sécurité et de la gestion de l’événement, en tant que le vice-président de l’Asac Bourgogne en complémentarité avec son président, Patrick Oudet.

voiture 1 denis jung

L’ Asac Bourgogne aura pour cette occasion le rôle de promoteur à cent pour cent du meeting, sous la tutelle de la FFSA (Fédération Française de Sport Automobile).
Elle est également l’organisatrice de la célèbre course de côte d’Urcy, qui vient par ailleurs de décrocher la lourde responsabilité de la finale du championnat de France de montagne qui se déroulera le dernier week-end de septembre en 2018.

voiture 2 denis jung

Denis Jung, comme beaucoup de passionnés, débute dans le sport automobile comme commissaire de piste, ensuite il sera pilote de Safety-car, intègrera aussi une école de pilotage du circuit auprès de François et Christophe Chambelland.
Sa passion du sport automobile l’a tout naturellement mené vers des débuts prometteurs en compétition.
Tout d’abord en groupe N avec une Renault R5 turbo.
Par la suite, fera une saison de course qu’il finira, en décrochant une dixième place au classement général du championnat de France en groupe A, avec da Ford RS Cosworth, dont il me parle avec un brin de nostalgie.
De causes en effets, après quelques années pendant lesquelles il à dû louer sa voiture, par manque de budget course, il fit il y a un an, l’acquisition de sa magnifique Clio Cup RS Bleue à l’effigie de ses partenaires locaux, soutenus par toute sa famille, mais également ses concurrents et amis pilotes Hervé et Thierry Cuynet, tous deux héritiers du pilotage de Gérard Cuynet qui participait aux grand prix de France de Camions.
Ils prendront tous deux part aux deux courses de cette même épreuve avec Denis.

voiture 3 denis jung

Extrêmement motivé de courir à la maison, avec les encouragement de son team, « les freines tard », surnom qu’il détient depuis de longues années, venant du fait qu’il freinait toujours un peu plus tard que ses concurrents, de ses deux compères et le professionnalisme des ses mécaniciens, il espère pouvoir remonter à la troisième place de la ligue, actuellement détenue par Yves Gomez.
Les deux premières places, étant déjà jouée pour Franck Quagliozzi, ainsi que pour Hervé Cuynet.
Les trois places suivantes se jouent en peloton serré, et toujours avec sa bonne humeur, Denis nous confie qu’il compte bien sur le fait que son ami Thierry Cuynet, reste tout au long de la course dans ses échappements, car seuls deux points les séparent, tout comme dans leur classement personnel, le ‘championnat B’ dit-il une nouvelle fois avec beaucoup d’humour.
Les trois hommes amis dans la vie, tout comme sur la piste, se partagent également au sein de cette équipe très soudée, logistique et maintenance, ainsi que leurs mécaniciens communs, Sébastien Couhin, champion de France et d’ Europe en Clio Cup, qui à officié avec Yvan Muller et Sébastien Loeb, et le jeune et Brice Talmard, néanmoins déjà très professionnel.

VOITURE
bruno mottez 1
Bruno-Mottez-profil

Bilan de la saison 2017 
Cinquième au classement général 
Trophée FR CLASSIC 2017
Circuit Paul Ricard 5ème et 6ème / Circuit Dijon PRENOIS 8ème et 10ème
Circuit de Charade Abandon et 10ème / Circuit de NOGARO 4ème et 6ème
Circuit du Val de Vienne 5ème et 13ème / Circuit de Magny Cours 4ème et 8ème
Belle année sportive pour Bruno

Voiture :
Martini MK 44 Formule Renault Turbo équipée MECAMOTEUR Magny Cours
Participation :
12 courses du TROPHEE FR classic 2015 dans le cadre de l'HISTORIC'TOUR Classement 6ème sur 33 pilotes classés Meilleure performance
3ème sur le circuit Paul Ricard Classement : 20ème sur 164 pilotes du
championnat de France des monoplaces et protos historique.

Fin de saison 2017 pour Bruno Mottez sur le circuit de Magny-Cours

ECRIT PAR DANIEL VANDEN BERGHE LE 29 OCTOBRE 2017 À 19:1

C’est sur le circuit de Nevers Magny-cours que s’est disputée les 21 et 22 octobre, la dernière épreuve de la saison de Formule Renault Classic. Vingt-trois voitures étaient inscrites, mais encore plus de pilotes étaient au rendez-vous pour participer à la remise des prix. C’est justement dans cette course, qu’exulte le pilote dijonnais Bruno Mottez.

Première course, départ en tête pour Bruno !

Parti de la deuxième ligne pour la première course du matin, Bruno réalise le meilleur départ avec sa Martini MK 44, avant de se faire subtiliser le commandement par Nelson au tour suivant. Parti plus sagement, Antoine Robert prend à son tour le commandement dès le quatrième tour, puis s’enfuit devant comme à son habitude. Le jeune Manceau, déjà assuré du titre, porte son avance sur Nelson avec onze secondes à l’instant de franchir la ligne d’arrivée. Pour Claude Tourand, qui disputait la dernière course de sa longue carrière en ce dimanche, il les rejoints sur le podium après avoir finalement pris le meilleur sur Bruno Mottez à mi-course. Cinquième, Brady Beltramelli s’impose comme le plus rapide parmi les pilotes de à moteur atmosphérique.

Deuxième course, un optimisme à toutes épreuves.

Dans la seconde course de l’après-midi, selon ses bonnes habitudes, Antoine Robert s’échappe à nouveau en tête, là où Nelson se montre, encore une fois le meilleur du reste des troupes. Pendant ce temps Bruno, débordé d’optimisme se voit perdre du temps pour remettre en place le capot de sa F3, suite à une touchette au freinage du virage d’Adélaïde avec un autre concurrent. Le mors entre les dents, Bruno Mottez effectue ensuite une très belle remontée, et se verra finir en huitième place. Antoine Robert, lui, achève ainsi sa saison de Formule Renault Classic invaincu malgré une fin de course rendue périlleuse sous une brusque averse. Longtemps pointé troisième pour son ultime course, Claude Tourand s’incline dans les derniers tours face à Brady Beltramelli et Thierry Auvray. C’est finalement à la cinquième place du classement général de la saison, que Bruno finira. Il nous à d’ ores et déjà annoncé sa participation à la saison prochaine.

Les impressions de Bruno Mottez :

« Pour cette finale, seules les Formules Renault participaient a ce meeting, et n’était pas mélangées avec les formules 3, en raison de la course de juillet lors du GP de France historique. C’est plus agréable pour les pilotes et la gestion de course et aussi plus facile à suivre pour les spectateurs qui ne font pas toujours la différence avec les F3. Esthétiquement, elles se ressemblent et pour le néophyte seul le R majuscule apposé sur les dérives latérales de l’aileron arrière permets de les différencier.

Pour ma part, je me suis classé 3ème aux essais qualificatifs et bien sûr je souhaitais faire un podium. Je n’y suis pas parvenu mais je me suis distingué d’une autre façon en prenant le commandement de la course 1, et j’ai mené la course pendant un tour, ce fut énorme pour moi. Ensuite j’ai logiquement perdu les deux premières places au deuxième tour et je me suis retrouvé 3ème. Position que j’ai occupée jusqu’à mi course dépassée, je me suis fait dépasser par un adversaire coriace qui m’a repoussé à la quatrième place.

Pour la course 2, dans le premier tour, trop optimiste au freinage du virage d’ Adelaïde, j’ai heurté l’un de mes adversaires, ce qui m’a contraint à un bref passage par les stands pour remettre le capot avant en place. J’ai ensuite effectué une grosse remontée qui s’est achevée à la huitième place au baisser du drapeau à damier. Je me classe pour finir à la 5ème place du classement général du Trophée de France Classic 2017. Encore une belle année de sport automobile pour moi. »

bruno mottez 2
Bruno-Mottez-voiture
Stephane perrin
Stephane perrin
Stephane perrin

Championnat de France VW FUN CUP RD7 8H de NOGARO (Gers) Circuit NOGARO 8H 21 22 Octobre 2017 PERRIN LEBURTON AGULLO PONCE CHAMPIONS DE FRANCE 2017

Photos-Stephane-Perrin-FUN-CUP
FUN-CUP-Victoire-…-domicile--2
FUN-CUP-Victoire-…-domicile--3
2018-EUROPEAN-VW-FUN-CUP---RD2--DIJON-1
2018-EUROPEAN-VW-FUN-CUP---RD2--DIJON-2
2018-EUROPEAN-VW-FUN-CUP---RD2--DIJON-3
2018-EUROPEAN-VW-FUN-CUP---RD2--DIJON-4
Corinne-pleux

CORINNE PLEUX

Pilote de course de cotes et aussi copilote de Pascal Clair sur rallye.

Prat-Richard

Champion emblématique de l’ASAC de Bourgogne, Richard a pris sa première licence en 1970 licence n°12029

A ses débuts il participe a des rallyes et courses de côte régionales au volant de SIMCA RALLYE puis se tourne vers le circuit pour participer aux challenges organisés par le SIMCA RACING TEAM ( SRT ) avant de spécialiser dans les courses de côtes.

La SIMCA RALLYE des débuts

Prat-Richard-voiture

Aujourd’hui plus de 600 coupes représentent son palmarès. Ces victoires on été gagnées avec des voitures aussi différentes que les SIMCA RALLYE ; la Sunbeam Lotus, la Ford Sierra, la Ford Escort, les BMW M3 , et enfin la Seat Supercopa.

Une des BMW M3 : la E30

Prat-Richard-bmw

Vainqueur à 4 reprises de la coupe de France de la montagne ;
Champion de France de la montagne groupe 2 sur Sunbeam Lotus
Qualifié pour participer à la finale de la montagne à charade en 1992
Champion de France de la montagne 2ieme division en 1997 au volant de la Ford Escort
Plusieurs fois vice champion de France de la montagne 1ere division en catégorie des voitures fermées.
Son programme de 2017 :
14 courses de côte dont certaines manches du championnat de 2ieme division en vue de se qualifier pour participer à la finale de la coupe de France qui aura lieu à QUILLAN le PORTEL avec la Seat Supercopa.
La Seat Supercopa qu’il pilote actuellement.

Prat-Richard-supercopa
Prat-Richard-2
Prat-Richard-photo-1
Prat-Richard-photo-2

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.

Paramètres de Confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement du site et ne peuvent pas être désactivés dans nos systèmes.

Pour utiliser ce site, nous utilisons les cookies nécessaire  suivants
  • wordpress_test_cookie
  • PHPSESSID
  • CookieConsent

Refuser tous les services
Accepter tous les services